Hommage au Maître, celui qui dissipe les ténèbres

Swami Satyananda Saraswati est né en 1923 à Almora, au pied de la chaîne de l'Himalaya, près de la frontière du Tibet. Il est un élève brillant. Il est marqué par des expériences intérieures puissantes dès son plus jeune âge. Il part en quête de son maître et rencontre Swami Sivananda en 1947 sur les rives du Gange à Rishikesh.Cette rencontre est décisive et l'oriente vers la vie spirituelle.Il reste 12 ans à l'ashram de son maître, travaille sans relâche, suivant les propos de Swami Sivananda : "travaille dur et tu en seras purifié. Tu n'as pas à chercher la lumière, la lumière jaillira du dedans de toi".
Pour Swami Satyananda Saraswati, le simple fait d'être près de son maître est l'équivalent d'un yoga. Son maître dit de lui "Il y a peu d'exemples d'un tel détachement chez quelqu'un d'aussi jeune. Il est un génie aux multiples facettes". Après ces 12 ans, son Maître lui donne la mission de "répandre le Yoga de porte en porte et de rivage en rivage". Suivent 9 années de marche sur les chemins de l'Inde jusqu'à la création de son ashram au bord du Gange à Munger. Menant une vie d'ascèse, il établit les fondements du Yoga Nidra, fonde la Bihar School of Yoga et ouvre la voie aux femmes. En 1986 il dit "le Yoga, héritage d'hier, est la culture de demain. Il émergera comme une culture puissante et changera le cours des évènements du monde". Swami Satyananda Saraswati a quitté son corps en padmasana à l'âge de 86 ans pour vivre son Maha Samadhi.

Voici ce qu'il préconise "Tous les chercheurs doivent pratiquer les asanas régulièrement, au moins quinze minutes par jour. N'oubliez jamais de faire au moins 5 minutes de récitation du mantra donné par votre maître tous les matins et tous les soirs avec concentration. En le répétant demeurez centré. Le seul moyen pour maîtriser votre destinée sur terre est d'apprendre l'art de la concentration."Ses successeurs reconnus sont Swami Niranjan et Swami Satsangi.

 

Voici ce que les enfants expriment après une année de pratique partagée ensemble à Chaps 2 :

'Le yoga cela me calme, me rend plus souple, me rend plus joyeux, m'aide à dormir, m'aide à me concentrer, cela me fait du bien, me relaxe, détend mon corps, me rend plus intelligent, je m'amuse bien en pratiquant les postures.'

J'aime cette justesse chez les enfants qui arrivent si bien à décrire avec des mots ce qu'ils ressentent intérieurement.

 

Un yogi de 105 ans en pleine forme physique.

 

Un yogi de 105 ans en pleine forme physique.